Affaire Maëlys : la «quasi-totalité» du corps retrouvée, les recherches sont terminées

Nordahl Lelandais a avoué le meurtre de la fillette. [PHILIPPE DESMAZES / AFP]

Au lendemain des aveux de Nordahl Lelandais, la «quasi-totalité» des restes du corps de Maëlys ont été retrouvés. Les recherches sont désormais terminées. 

«La quasi-totalité du squelette, ainsi que les vêtements et une chaussure», ont été retrouvés, a précisé le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat. La veille, un crâne et un os long avaient déjà été découverts au même endroit. 

Mercredi, Nordahl Lelandais avait avoué avoir tué «involontairement» la petite Maëlys. Il avait ensuite guidé les forces de l'ordre sur le lieu où il avait enterré le corps de la fillette. 

Une trace de sang a fait basculer l'enquête

L'enquête ouverte depuis cinq mois s'était brusquement accélérée lorsque «les gendarmes ont découvert, dans le coffre de ce véhicule, sous les tapis de sol qui sont fixés sur les Audi, une tache de sang». Une expertise a révélé par la suite qu'il s'agissait bien du sang de Maëlys. 

Nordahl Lelandais avait demandé mercredi à être entendu par les magistrats, devant lesquels il est passé aux aveux. Reconnaissant le meurtre de Maëlys, il a ensuite refusé d'en dire davantage sur les circonstances exactes de la mort de la fillette, affirmant vouloir «s'expliquer ultérieurement». 

Alors que l'enquête se poursuit, le déroulé du drame se précise : après le meurtre, Nordahl Lelandais aurait emmené le corps près du domicile de ses parents avant de retourner au mariage. Il aurait ensuite récupéré le corps de Maëlys pour le cacher dans la forêt du massif de la Chartreuse, «dans un endroit très reculé où il y avait de la forêt et un petit ravin».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles