Le Royaume-Uni envisage de légaliser le cannabis médical

Le cannabis médical est utilisé pour les personnes souffrant de dépression, d’arthrose, de troubles du sommeil ou encore d’épilepsie. [Robyn Beck / AFP]

La Chambre des communes du Royaume Uni débattra sur la légalisation du cannabis lors de la séance du 23 février.

Pour la deuxième fois, les membres du Parlement vont discuter du projet de loi porté par Paul Flynn, parlementaire du Parti travailliste. Âgé de 82 ans, cet homme politique est un porte-parole de longue date de la légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques.

Il milite pour la reconnaissance des effets positifs liés au cannabis thérapeutiques. «Les preuves se fondent sur les bénéfices de la relégalisation du cannabis médical. Les décès dus aux opioïdes ont chuté dans les 29 États américains l'ayant légalisé.»

Le cannabis médical est utilisé pour les personnes souffrant de dépression, d’arthrose, de troubles du sommeil ou encore d’épilepsie. Une étude américaine du l’Institut National du Cancer a démontré que la plante freinerait aussi le développement des tumeurs. D’autres études expliquent qu’elle serait bénéfique pour prévenir l’hypertension artérielle, certaines maladie cardiovasculaire et l’arrivée de la maladie d’Alzheimer.

Plusieurs pays ont légalisé sa production, distribution et consommation comme l’Uruguay ou certains états américains (Californie). D’autres ont dépénalisé le cannabis, c’est-à-dire que la consommation sous certaines conditions y est autorisée, comme au Portugal.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles