Un revenu universel de 11.000 euros sur deux ans au Royaume-Uni ?

La mesure pourrait être financée par une taxe sur les entreprises qui utilisent ou transfèrent les données de leurs utilisateurs, comme Amazon, Google ou encore Facebook.[Pixabay]

Institution britannique reconnue, la Royal Society of Arts a publié un rapport dans lequel elle recommande un revenu universel de 5.000 livres (environ 5.600 euros) par an sur deux ans aux moins de 55 ans.

Le «Universal Basic Opportunity Fund» ( littéralement : le fond de base universel d'opportunité) concernerait tous les citoyens britanniques de moins de 55 ans. Chacun choisirait à quel moment il souhaite recevoir cette aide d'une durée de deux ans.

La Royal Society fait cette proposition afin de répondre à la précarisation grandissante de l'emploi. Selon ses chiffres, 30%  des travailleurs britanniques sont confrontés à une précarité aiguë.

«Le marché du travail va inévitablement être reconfiguré et nous devons nous y adapter» peut-on lire dans le rapport de l'organisation, qui prend en compte la future robotisation des emplois, fatalement destructrice de nombreux postes. L'argent du revenu universel pourrait alors permettre, de compenser cette perte pour les travailleurs en difficulté.

Comment mettre en place ce revenu ?

Pour mettre en place ce revenu, la Royal Society of Arts explique que certaines aides seront supprimées pendant la durée de ce salaire, ce afin de compenser le coût qu'une telle mesure représente. Elle la chiffre à environ 16,3 milliards d'euros par an, sachant que le montant varie en fonction du nombre de personnes qui décide de réclamer leur fonds chaque année.

Le rapport suggère que ce projet soit financé par une taxe sur la richesse, des prélèvements sur les actifs des entreprises, et une taxe sur les firmes qui utilisent ou transfèrent les données de leurs utilisateurs, comme Amazon, Google ou encore Facebook.

Jonathan Reynolds, élu du Parti Travailliste, a déclaré à la BBC que «ce nouveau rapport de la RSA soulève les bonnes questions concernant le futur du travail, et les défis à relever sur le long-terme». Le parti de gauche s'intéresse en effet de près à l'idée du revenu universel et cette étude encourage son point de vue.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles