L’Etat de Géorgie pourrait accepter le paiement des impôts en Bitcoin

L‘État de Géorgie pourrait accepter les paiements d'impôts en cryptomonnaie [SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Les Américains vivant dans l'État de Géorgie pourraient bientôt payer leurs impôts en cryptomonnaie. Un projet de loi en ce sens a été déposé le 21 février à la Chambre des Représentants de l’État.

Joshua McKoon et Michael Williams, deux sénateurs républicains, ont proposé que les autorités fiscales «acceptent le paiement des taxes et des impôts en crytomonnaie, dont le Bitcoin».

À chaque paiement, les autorités n'auront que 24h pour convertir la cryptomonnaie en dollars américains. Ce délai permettra de limiter les risques en raison du cours instable de la devise numérique. En un mois, sa valeur était passée de 16.000 dollars début janvier à 6.400 dollars au début du mois de février. Il est repassé ce lundi au-dessus des 10.000 dollars. Des montagnes russes qui pourraient ne pas inciter les parlementaires à voter en faveur du projet de loi.

Une loi inspirée d'Arizona

La proposition de loi est inspirée par celle qui a été votée en janvier dernier par le parlement de l’État d’Arizona. Ce dernier attend toutefois d'approuver sa loi par la Chambre des Représentants des États-Unis avant que cette devise soit valide au yeux des autorités fiscales locales.

L'Etat du New Hampshire, qui avait aussi lancé la procédure législative de paiement des impôts avec la cryptomonnaie, n’avait pas obtenu la majorité des votes lors du scrutin parlementaire en janvier 2016. Un choix expliqué par les cours imprédictibles du Bitcoin, selon les opposants à la loi.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles