Syrie : l'armée russe accuse les rebelles d'une «offensive» pendant la trêve

A Douma, la plus grande ville du fief rebelle situé aux portes de Damas, ainsi que l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), la nuit a été calme dans l'ensemble.[AFP]

L'armée russe a accusé les rebelles syriens d'avoir lancé une «offensive» contre les forces du régime de Bachar al-Assad dans l'enclave syrienne de la Ghouta orientale pendant la «trêve humanitaire» décrétée par la Russie.

«Pendant la trêve humanitaire, les combattants des groupes armés ont continué d'attaquer les positions des forces gouvernementales» dans la Ghouta orientale, avant de «passer à l'offensive» dans ce fief rebelle situé près de Damas, a indiqué le responsable du Centre russe de réconciliation des belligérants en Syrie, Iouri Evtouchenko, dans un communiqué.

Alors que la trêve humanitaire quotidienne de cinq heures annoncée lundi par la Russie est entrée en vigueur mardi matin en Syrie, l'Observatoire syrien des droits de l'homme a fait état de raids aériens et de rirs de roquette dans la Ghouta orientale.

D'après les informations révélées par l'OSDH, le régime syrien a lancé «neuf frappes au total, dont six obus d'artillerie, deux barils d'explosifs et un raid aérien». L'agence officielle du régime, Sana, rapporte de son côté que les rebelles ont visé avec des roquettes des couloirs humanitaires au niveau du camp d'Al Rafidain. L'ONU a confirmé la reprise des combats.

Quelques tirs d'artillerie avaien déjà été enregistrés juste avant l'entrée en vigueur de la trêve.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles