Les îles Marshall lancent leur propre cryptomonnaie

Dans le sillage du bitcoin, les cryptomonnaies fleurissent à travers le monde.[AFP]

A l'image du Venezuela, les parlementaires des îles Marshall viennent d'adopter leur propre cryptomonnaie, le Sovereign (SOV).

L'information a été révélée par l'International Business Times. Le pays, qui regroupe plus de 1.200 îles dans le Pacifique, s'apprête à devenir le deuxième, après le Venezuela et son petro, à émettre une cryptomonnaie souveraine.

La société Neema, basée en Israël, a été désignée mercredi par le parlement des îles Marshall pour mettre au point un dispositif infaillible sur laquelle reposerait le Sovereign. «Le développement de SOV est un gros enjeu car, jusqu'à présent, tous les crypto-monnaies étaient dans les limbes réglementaires» a déclaré à Bitcoin Magazine Barak Ben-Ezer, co-fondateur de Neema. 

Alors que les critiques se multiplient à l'encontre des crypto-monnaies, notamment en raison de leur volatilité extrême, le choix des îles Marshall a de quoi surprendre. Il résulte d'une volonté manifeste de la part des autorités locales de s'affranchir du dollar américain et des intérêts économiques américains grandissants dans le pays.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles