Il reste moins de 4.000 tigres dans le monde

La raison principale de cette extinction est la disparition de l'habitat sauvage de l'espèce.[AFP]

A l'occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage, l'ONU attire l'attention sur la disparition des l'espèce des grands félins que sont les lions, les jaguars, les léopards ou encore les tigres. 

En effet, parmi les 37 espèces de félins sauvages, pas moins de 25 se trouvent aujourd'hui sur la liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). L'exemple le plus flagrant est la disparition de la population des tigres avec une chute démographique de plus de 95% lors de ces 100 dernières années, passant d'un peu plus de 100.000 à 3.800 animaux.

La raison principale de cette extinction est la disparition de l'habitat sauvage de l'espèce. Selon Stéphane Ringuet de WWF France, interrogé par France Inter, «l'habitat disparaît parce qu'il y a une explosion démographique humaine et une urbanisation importante. Des zones agricoles se sont développées et ont empiété sur les territoires où étaient présents les titres».

Et aujourd'hui, près des trois-quarts des tigres sauvages vivent sur des aires protégées. Une protection qui n'empêche malheureusement pas le braconnage

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles