Birmanie : un projet d'autoroute dans une forêt tropicale fait polémique

Le projet d'autoroute dans la forêt birmane porté par un homme d'affaire braconnier fait polémique[ROMEO GACAD / AFP]

Un homme d’affaires thaïlandais projette de construire une autoroute en pleine forêt tropicale au sud de la Birmanie. Un projet qui fait polémique chez les défenseurs de l’environnement et les résidents de la région, rapporte la chaîne australienne ABC.

Le riche PDG de la firme de BTP Italian Thaï souhaite relier la frontière thaïlandaise à la ville économique birmane Dawei. Le trajet entre ces deux dernières serait raccourci grâce à l’autoroute de 150 kilomètres qui permettrait d’éviter de faire le tour de la Malaisie.

Plusieurs associations environnementales militent contre ce projet, qui perturberait l’écosystème de la jungle. «C’est l’une des plus grandes zones forestières intactes d’Asie du Sud-Est. Ce qui est vraiment unique, c’est la faune qui y vit mais aussi la relation très importante entre la forêt en Thaïlande et la forêt en Birmanie.» a expliqué Hanna Helsingen, responsable du developpement et de la coordination d'actions en Birmanie de l'ONG WWF, dans une interview à l’ABC

Selon eux, l’autoroute pourrait constituer une barrière entre deux zones fréquentées par des tigres, et gêner les oiseaux à cause du bruit des véhicules. L'ensemble des espèces vivant la zone forestière pourrait en pâtir.

L’impact écologique de cette route doit être évalué par le gouvernement birman, qui devra décidé ou non d’autoriser sa construction. 

Le projet porté par un braconnier

Le projet fait d'autant plus plémique qu'il est porté par un personnage sulfureux, Premchai Karnasuta. Ce passioné de chasse a été arrêté en février dernier pour braconnage, après avoir tué un rare léopard noir dans un parc naturel thaïlandais. Il est soupçonné d'être impliqué dans neuf chasses d'animaux en voie de disparition. Il n' a, pour l'instant, pas été jugé. 

Les comportements impunis de l’homme d’affaires braconnie indignent les organisations qui luttent pour la protection environnementale et les habitants de la région, d'autant plus mobilisés contre le projet d'autoroute.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles