Une statue de Lénine abattue par la foule dans un Etat indien

Grâce à ces trois nouveaux succès, le BJP dirige désormais 22 des 27 Etats que compte l’Inde.[Capture BBC]

Après la déroute du camp communiste lors des dernières élections législatives au Tripura (nord-est de l’Inde), les partisans du Bharatiya Janata Party (BJP), parti vainqueur, ont démantelé une statue de Lénine, qui trônait dans cet ex-bastion rouge depuis 25 ans.

Les faits sont survenus dans la ville de Belonia. Une pelleteuse a descellé l’édifice sous les yeux d’une foule en plein délire. Selon Tapas Dutta, du Parti communiste indien, la tête de Lénine, ancien dirigeant historique du Parti communiste et ex-président d’URSS, a été «démembrée du corps» après la chute au sol.

La statue avait été installée il y a cinq ans. Depuis 2014, les communistes indiens doivent faire face à la sévère concurrence des nationalistes hindous incarnés par le BJP, parti du Premier ministre Narendra Modi, et qui outre le Tripura, vient également d’enlever le Nagaland, état presqu’exclusivement chrétien, et le Meghalaya où sa stratégie d’alliance avec des formations régionales s’est avérée payante.

Grâce à ces trois nouveaux succès, le BJP dirige désormais 22 des 27 Etats que compte l’Inde, soit plus de 70% de la population. Pour qualifier l’intérêt grandissant des électeurs pour le BJP, la presse locale parle de «vague safran» comme la couleur représentant le parti hindouiste…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles