Le porno en ligne censuré dans l'Etat américain de Rhode Island

Deux sénateurs américains proposent de censurer la pornographie en ligne[Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Un nouveau projet de loi vise à facturer aux résidents de l'État de Rhode Island aux États-Unis une «redevance» pour accéder aux contenus pornographiques en ligne. 

Deux sénateurs démocrates de l'État de Rhode Island ont proposé au vote la semaine dernière ce projet de loi. Si le texte adopté, les fournisseurs d'accès à Internet seraient dans l'obligation de bloquer «le contenu sexuel et le matériel manifestement offensant».

Les consommateurs pourront lever cette censure uniquement s'ils s'acquittent une fois de frais à hauteur de 20 dollars. La «redevance» serait alors perçue par le gouvernement de Rhode Island serait utilisée pour financer les opérations du Council on Human Trafficking, qui lutte contre la traite d'humains.

Le procureur général de l'État pourrait également s'en prendre aux fournisseurs de services Internet qui ne filtrent pas leurs contenus, passible jusqu'à 500 dollars de dommages et intérêts pour chaque contenu déclaré mais non bloqué.

Cette législation vise à empêcher les mineurs d'accéder à du contenu inapproprié et à débarrasser le web des sites de pédopornographie, de «revenge porn» (contenu pornographique enregistré et diffusé à l'insu d'une personne pour se venger) et de trafic d'êtres humains.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles