Le président philippin suggère de jeter les experts de l'ONU aux crocodiles

Rodrigo Duterte propose de jeter les experts de l'ONU aux crocodiles[AFP]

Le président philippin Rodrigo Duterte a suggéré de jeter les experts de l'ONU présent dans le pays aux crocodiles, lors d'une réunion avec des soldats de Zamboanga, selon Phillipine Star.

Le dirigeant ne porte pas dans son coeur les Nations Unies depuis que la rapporteuse Agnes Callamard enquête sur sa guerre contre les trafiquants de drogue. En novembre 2017, il avait déclaré vouloir la «gifler» parce qu'elle l'«insulte», selon lui.

Des propos virulents et sexistes qu’un autre Haut-Commissaire des droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, n’a pas appréciés, déplorant publiquement l’état de santé mentale du président philippin. Il a estimé que ce dernier aurait besoin d'un «examen psychiatrique».

Encore une fois, Rodrigo Duterte n’a pas mâché ses mots pour répondre aux membres des Nations Unies. «Si ces imbéciles viennent aux Philippines, avons-nous des crocodiles ici ? Ceux qui mangent les gens ? Jetez-leur ces fils de p****», avait-il déclaré.

En février, il avait même encouragé les militaires à «tirer dans le vagin des rebelles» communistes. Les insultes et les propos choquants font partie intégrante de ses discours.

Une guerre sanglante contre le trafic de drogue

Depuis son arrivée au pouvoir en 2016, Rodrigo Duterte mène une lutte sanglante contre le trafic de drogue. Les autorités tuent, torturent et emprisonnent sans jugement des milliers de personnes présumées trafiquants. Un système qui a déjà fait plus de 4.000 morts en moins de deux ans. 

«Tous ces morts auraient dû faire l’objet d’enquêtes indépendantes, particulièrement les morts aux mains de la police ou d’agents de l’Etat. Or, le président lui-même donne l’impression que les enquêtes ne sont pas nécessaires, c’est une politique d’impunité » avait observé Agnes Callamard.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles