Trois touristes expulsés du Machu Picchu pour avoir montré leurs fesses

Le fait de se dévêtir au Machu Picchu est considéré par les autorités péruviennes comme un délit de «lèse-culture». [GOH CHAI HIN / AFP]

Scandale au Machu Picchu. Un Allemand, un Néerlandais et un Suisse ont été expulsés mardi de la citadelle inca du sud du Pérou pour s’être pris en photo en dévoilant leurs postérieurs.

«Les trois touristes ont baissé leurs pantalons et se sont photographiés en montrant leurs derrières», a déclaré mercredi 14 mars un policier du commissariat de Machu Picchu, Martin Flores.

Les coupables sont âgés de 21 à 26 ans. «Il n'est pas permis de faire cela dans ces lieux», a expliqué le policier. «En vertu des normes internes qui sont en vigueur ici, les trois touristes ont été expulsés du lieu, mais ils n'ont pas été arrêtés», a-t-il dit. 

Un délit de «lèse-culture»

Le Pérou ne plaisante pas avec le respect de sa culture. Le fait de se dévêtir au Machu Picchu, la superbe citadelle inca du XVe siècle située à 60 kilomètres de Cusco, ancienne capitale de l'empire inca, est considéré par les autorités péruviennes comme un délit de «lèse-culture».

En juin 2014, rappelle l'AFP, le ministère péruvien de la Culture avait rappelé que le tourisme nudiste était interdit, après une vague de visiteurs qui se déshabillaient pour se prendre en photo dans la citadelle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles