Une fresque de Banksy à New York pour soutenir la journaliste turque Zehra Dogan

L’œuvre fait vingt mètres de long. Au bas de la fresque, un message clair : «Libérez Zehra Dogan». [TIMOTHY A. CLARY / AFP]

Il avait déjà soutenu les Palestiniens, ou les migrants de Calais : Banksy a dévoilé une nouvelle œuvre murale géante à Manhattan en soutien à la journaliste et artiste turque emprisonnée Zehra Dogan.

L’œuvre présente le visage de la jeune femme kurde, derrière des barreaux, entouré de séries de traits barrés comme ceux que tracent les prisonniers pour compter leurs jours de captivité.

Réalisée sur le célèbre mur à graffitis au carrefour de Houston Street et de Bowery, l’œuvre fait vingt mètres de long. Au bas de la fresque, un message clair : «Libérez Zehra Dogan».

Zehra Dogan «a été condamnée à presque trois ans de prison pour avoir peint une seule image», a indiqué Banksy sur son compte Instagram.

 

Sentenced to nearly three years in jail for painting a single picture. #FREEzehradogan

Une publication partagée par Banksy (@banksy) le

La jeune journaliste a été condamnée en mars 2017 pour avoir réalisé un tableau de la ville turque de Nusaybin, dans le sud-est majoritairement kurde de la Turquie, détruite par les forces gouvernementales turques. Une image de ce tableau a d’ailleurs été projetée jeudi soir sur le mur de l'East Village.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles