Le couple Obama a écrit une lettre aux rescapés de Parkland

Le couple Obama a adressé une lettre aux rescapés de la fusillade du lycée de Parkland en Floride. [SAUL LOEB / AFP]

Michelle et Barack Obama ont adressé une lettre aux étudiants du lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland en Floride, après la fusillade du 14 février 2018 qui avait fait 17 morts.

Le couple a félicité les rescapés pour leur combat contre l'autorisation de vente d'armes à feu aux États-Unis. «Nous sommes inspirés par la persévérance, la résolution et la solidarité dont vous faites preuve au lendemain d'une affreuse tragédie», ont-ils pu écrire dans une lettre rendue public par MIC.

«Non seulement vous vous êtes soutenus et réconfortés, mais vous avez aidé à éveiller la conscience de la nation, et à avoir ouvert le débat sur des décisions prises pour la sécurité de nos enfants, afin qu'ils deviennent une priorité dans le pays», ont-ils écrit aux lycéens qui se battent actuellement pour changer les mentalités américaines.

Les Obama soutiennent leur combat contre les armes à feu

«Tout au long de notre histoire, des jeunes gens comme vous ont montré le chemin à suivre pour améliorer les États-Unis. Il peut y avoir des échecs ; vous pouvez parfois sentir que le progrès est trop lent à venir. Mais nous ne doutons pas que vous allez faire une énorme différence dans les jours et les années qui arrivent, et nous serons là pour vous», ont-ils ajouté.

Les lycéens de Parkland ont prévu de manifester ce samedi à Washington pour réclamer la régulation des ventes d'armes à feu aux élus. Ces derniers, dont le président Donald Trump, auront du mal à changer d'avis sur la question puisqu'ils sont, pour une grande partie, financés par le lobby des armes à feu.

Les discours des jeunes font ainsi écho aux quatorze discours que Barack Obama a fait après des fusillades sanglantes. Le dernier a été prononcé à la suite de la tuerie ayant fait 49 morts dans une boîte de nuit à Orlando, le 12 juin 2016. L'ancien président américain a passé huit ans à militer pour le contrôle des ventes d'armes à feu en vain, à cause du Congrès majoritairement républicain. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles