San Francisco interdit la vente de fourrure

San Francisco interdira la vente de fourrure dès le 1er janvier 2019[ALAIN JOCARD / AFP]

San Francisco a voté l’interdiction de vente de nouvelles fourrures au sein de la ville. La mesure sera appliquée dès 2019.

Les vendeurs auront jusqu’au 1er janvier 2020 pour liquider leur stock de fourrure et n’ont plus le droit d’en acheter dès maintenant. La ville californienne deviendra ainsi la plus grande métropole à avoir prohibé cette pratique pour défendre la cause animale. 

« Pour soutenir ceux qui n'ont pas la parole, mes collègues viennent tout juste de voter (10-0) pour soutenir mon projet de loi d’interdiction de la vente de vêtements ou d'accessoires contenant de nouvelles fourrures dès le 1er janvier 2019. Plus de profits sur le dos des animaux #vraifourrure », s’est félicité l’élue américaine Katy Tang sur Twitter

Des pays ont déjà interdit la fourrure

La mairie de San Francisco souhaite envoyer «un message fort au monde». Plusieurs pays comme la République Tchèque ont déjà interdit au niveau national l’utilisation et la vente de fourrure.

La Norvège compte fermer plus de deux cents fermes d’animaux à fourrure comme les visons. L'objectif est de bannir toutes les fourrures du marché pour 2025. L'Autriche, le Danemark, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, etc, continuent à durcir leurs lois pour contribuer à la protection des animaux.

L'industrie de la mode abandonne peu à peu la vraie fourrure

Quelques jours avant l'annonce de San Francisco, la grande maison de couture italienne Versace avait aussi informé qu'elle n'utilisera plus de vraie fourrure pour ses prochaines collections de vêtements comme les marques Tommy Hilfiger ou encore Hugo Boss.

«Bonne nouvelle ! Dans une fantastique victoire pour les animaux, Donatella Versace (ndlr styliste de la maison Versace) a annoncé que #Versace n'utilisera plus de vraie #fourrure ! Dans les pages du magazine 1843 de The Economist, elle dit : 'La fourrure ? J'en suis... Je ne veux pas tuer d'animaux pour la mode. Ce n'est pas juste'», avait tweeté l'association Humane Society International qui lutte pour la protection des animaux.

L'arrêt d'utilisation de fourrure par la marque de luxe et par les commerçants de San Francisco a été vivement félicité par l'association. «Il s'agit d'une victoire historique pour des millions d'animaux», a tweeté l'ONG.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles