Jay-Z lance une application pour réformer le système juridique américain

Grâce à cette nouvelle application, un récidiviste dans l'incapacité de payer une caution pourra recevoir, et ce gratuitement, un calendrier intelligent. [Bryan Bedder / Getty Images North America / AFP]

Le rappeur Jay-Z vient de lancer, en collaboration avec l'entrepreneur Phaedra Ellis-Lamkins, l'application «Promise» («Promesse» en français), le 20 mars dernier. 

«Promise» vise à trouver des solutions pour réformer le système juridique aux Etats-Unis. Notamment en ce qui concerne les récidivistes

Dans un communiqué relayé à Rolling Stone, le rappeur afro-américain a rappelé que «nous sommes de plus en plus alarmés par l'injustice de notre système judiciaire»

Grâce à cette nouvelle application, un récidiviste dans l'incapacité de payer une caution pourra recevoir, et ce gratuitement, un calendrier intelligent. Ce dernier indiquera - via un système d'alerte - l'ensemble des obligations à respecter. «Promise intervient dans la période qui précède le procès pour ceux qui ne peuvent pas payer de caution. Chaque participant embarque Promise sur son téléphone et reçoit un calendrier intelligent de ses obligations (audition à la cour, test toxicologique etc.) et des rappels adaptés afin de les aider à répondre à ces obligations», détaille ainsi le communiqué de Jay-Z, déjà très engagé dans le mouvement Black Lives Matter.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles