États-Unis : le plus ancien fabricant d'armes à feu a déposé le bilan

Le plus ancien fabricant d'armes est en faillite. [AFP]

Fondé en 1816, le plus ancien fabricant d'armes à feu américain, Remington Outdoors, a déposé le bilan.

Les ventes de l'entreprise ont effet chuté en 2017. Le chiffre d’affaires est passé sous la barre des 600 millions de dollars, tandis que la dette de Remington Outdoors s'élevait entre 100 et 500 millions de dollars, selon le New York Times.

Dans le cadre de ce dépôt de bilan, la société est parvenue à signer un accord avec ses créanciers en leur cédant une partie de son capital. La procédure devrait permettre à Remington de diminuer sa dette de 700 millions de dollars et d'investir 145 millions de dollars dans ses nombreuses filiales dont Marlin Firearms. Elle devrait prendre fin le 3 mai, prochain.

3.000 emplois sont toutefois en danger.

Prise de conscience des Américains

Lors de la fusillade à l'école primaire de Sandy Hook au Connecticut en 2012, l'assaillant avait utilisé un fusil de la marque Remington pour tuer vingt-six personnes dont vingt enfants. Après ce drame, les investisseurs avaient tourné le dos à Remington, et ce dernier a dû s'endetter pour poursuivre son activité.

Plus récemment, la tuerie au lycée à Parkland en Floride qui a fait 17 morts, a relancé le débat sur la circulation des armes aux Etats-Unis. Samedi dernier, plus d'un million d'Américains ont manifesté dans plusieurs villes pour réclamer le contrôle des ventes d'armes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles