Le sucre pourrait soigner les plaies résistantes aux antibiotiques

Les patients étaient traités avec du sucre en poudre on ne peut plus banal. [JOEL SAGET / AFP]

S'il est avéré que le sucre, en excès, est néfaste pour la santé, des médecins britanniques ont découvert qu'il pouvait être bénéfique en usage externe.

Il semblerait qu'il puisse aider à cicatriser des blessures, mêmes lorsqu'elles sont résistantes aux antibiotiques.

L'idée de cette étude est venue de Moses Murandu, un infirmier d'origine zimbabwéenne. Pendant son enfance, ses blessures étaient soignées avec du sel ou du sucre, mais ce dernier s'avérait être plus efficace. 

«Pour soigner une blessure avec du sucre, il suffit de le verser sur la plaie et de faire un bandage», a-t-il expliqué à la BBC. Les grains agiraient ainsi de la même manière qu'un antibiotique : «Les granules absorbent toute l'humidité qui permet aux bactéries de se développer. Sans ces bactéries, la plaie guérit plus rapidement», a-t-il précisé. 

Eviter l'amputation avec du sucre

Fort de son expérience, l'infirmier a mené une étude pilote en mars 2018, qui lui a valu un prix du «Journal of Wound Care». Le sucre utilisé est un sucre en poudre on ne peut plus banal, issu de betterave ou de canne.

Il a notamment étudié des cas similaires au Zimbabwe, au Botswana et au Lesoto, dont celui d'une habitante de Harara (Zimbabwe). «Le pied de cette femme était prêt à être amputé quand mon neveu m'a appelé» a-t-il raconté à la BBC. «Elle avait une blessure atroce depuis cinq ans, et le médecin voulait l'amputer. Je lui ai dit de nettoyer la plaie, d'y mettre du sucre, de le laisser agir, et de recommencer. Elle a toujours sa jambe», a-t-il affirmé.

Un nouvel espoir pour des patients du monde entier

En tout, l'infirmier a mené cette étude clinique sur 41 patients, dont certains diabétiques qui n'ont pas vu leur taux de sucre bondir. 

En attendant de publier ses résultats, Moses Murandu continue ses essais, tout en présentant ses premières découvertes lors de conférences internationales.

Si les bienfaits du sucre sont avérés, il pourrait être particulièrement utile dans les pays où les habitants n'ont pas les moyens de se procurer des antibiotiques, ou pour des patients du monde entier n'ayant pas été guéris avec des antibiotiques

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles