Après 22 ans de séparation, deux frères incarcérés pour avoir assassiné leurs parents se retrouvent

Les deux frères ont «éclaté en sanglots» en se revoyant pour la première fois[VINCE BUCCI / AFP]

Les frères Erik et Lyle Menendez se sont retrouvés après plus de vingt ans passés sans se voir. Si cela ressemble au «happy end» d'une belle histoire de famille, le drame qui se cache derrière est bien plus sordide.

Le fait divers avait secoué la ville de Beverly Hills (Californie) en 1989, quand les deux hommes avaient été interpellés par la police. Les jeunes frères, âgés de 18 et 21 ans, avaient assassiné leurs parents, José et Kitty Menendez, à coups de fusil, alors que ces derniers regardaient la télévision. 

Condamnés tous deux à la prison à vie, ils n'étaient pas incarcérés dans les mêmes établissements pénitentiaires. Jusqu'au mois de février dernier, quand Lyle a été transféré dans la prison Richard J. Donovan d'Otay Mesa, à la frontière avec le Mexique

Il s'est ainsi retrouvé pour la première fois enfermé dans la même prison que son frère, Erik. Sauf que les deux garçons Menendez n'occupaient pas les mêmes quartiers disciplinaires. 

Finalement, ils ont fini par être réunis dans le même secteur de l'établissement. Désormais, ils peuvent se retrouver lors des repas et dans la cour, indique le média américain ABC news qui relate l'information.

Des sévices sexuels supposés

D'après la tante, interrogée par la chaîne de télévision, les deux frères ont immédiatement «éclaté en sanglots» en se revoyant pour la première fois. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, a précisé la chaîne, c'était en 1996 lorsqu'ils avaient été transférés dans des prisons différentes

«C'est une grande joie de les savoir ensemble», a indiqué la femme qui soutient ses deux neveux. «Ce ne sont pas des criminels. Ils étaient tellement choqués et avaient tellement peur pour leur propre vie que c'est arrivé (le meurtre de leurs parents, ndlr)», a-t-elle estimé au micro d'ABC. 

Dans cette affaire, les deux jeunes gens étaient accusés d'avoir tué leurs parents pour hériter de la fortune de leur père, estimée alors à 14 millions de dollars. Erik et Lyle, de leur côté, ont soutenu qu'ils avaient été l'objet depuis leur enfance de sévices sexuels de la part de leur père et qu'ils craignaient pour leur vie. Une version des faits soutenue par leur tante. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles