Bientôt un musée du Brexit?

Ce t-shirt pro-Brexit, floqué «Je tourne le dos à l'UE», finira peut-être au musée. Ce t-shirt pro-Brexit, floqué «Je tourne le dos à l'UE», finira peut-être au musée. [PAUL ELLIS / AFP]

Un groupe de responsables britanniques pro-Brexit a lancé un appel aux dons en vue de récolter des pièces à exposer dans un futur «Musée de la Souveraineté», qui retracerait la sortie du pays de l’Union européenne. 

Accessoires, tracts et photographies sont les bienvenus pour garnir les vitrines de cette future institution ; ses initiateurs envisagent même d'acquérir un bus de campagne emprunté par Boris Johnson, désormais ministre des Affaires étrangères, pour vanter le divorce avec l'UE.

L’emplacement de l'établissement reste à déterminer, selon un article publié ce mardi 10 avril par le Guardian, mais un site Internet indique d’ores et déjà la démarche à suivre pour donner des objets liés à la «lutte pour l'indépendance» du Royaume Uni face à Bruxelles. 

Pour les organisateurs du projet, qui comptent notamment un ancien cadre du parti europhobe Ukip, l’objectif est de sauvegarder un témoignage historique du Brexit pour les générations futures. Ils espèrent également rééquilibrer le débat universitaire sur ce sujet, qu’ils jugent biaisé en faveur des pro-européens. Mais l'idée est loin de faire l’unanimité, certains observateurs dénonçant précisément un monument à la gloire du Brexit.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles