Un suspect identifié au milieu d'une foule grâce à la reconnaissance faciale

Illustration - Selon le site The Verge, certaines estimations tablent le chiffre colossal de 600 millions de caméras de surveillance en Chine d’ici 2020. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

En Chine, un homme recherché par la police a été identifié au milieu d’une foule de 50.000 personnes grâce aux caméras de sécurité.

Recherché pour «crimes économiques», l’homme a été arrêté après avoir été repéré par un logiciel de reconnaissance faciale, en plein concert, au milieu d’une foule de 50.000 personnes.

Le suspect, «stupéfait» et «avec le visage très pâle» lorsqu’il a été attrapé a expliqué aux forces de l’ordre qu’il ne pensait pas prendre de risque en allant assister à ce concert, comme le rapporte le South China Morning Post.

Cette histoire apporte une nouvelle preuve de l’immense efficacité des technologies de reconnaissances faciales en Chine, considérés comme les plus développés au monde. En témoigne l’arrestation, déjà grace à la vidéosurveillance, de 25 personnes présentes à un festival en 2017. A l’époque, selon les autorités de la ville qui accueillaient le festival, le système était capable d’identifier des visages avec un taux de précision de 98,1%.

Une efficacité que l’état chinois entend d’ailleurs mettre à profit, en témoigne la volonté de la Chine d’établir une base de données colossale de la totalité des visages des citoyens. Dans la ville de Zhengzhou, la police est même déjà équipée de lunettes de reconnaissances faciale dans les gares afin qu’aucun criminel ne puisse quitter la ville par ce biais.

Selon le site d’information américain The Verge, certaines estimations tablent le chiffre colossal de 600 millions de caméras de surveillance en Chine d’ici 2020.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles