Les Etats-Unis ont la «preuve» qu'Assad a utilisé des armes chimiques à Douma

Le département d'Etat affirme en outre poursuivre ses recherches pour déterminer les composants chimiques qui ont été utilisés lors de cette attaque. [NICHOLAS KAMM / AFP]

Vendredi 13 avril, peu avant de lancer l'opération militaire coordonnée avec la France et le Royaume-Uni, les Etats-Unis ont affirmé disposer de la preuve que le gouvernement syrien est à l'origine de l'attaque à l'arme chimique sur la localité de Douma.

«L'attaque a eu lieu samedi et nous savons avec certitude qu'il s'agissait d'une arme chimique», a déclaré la porte-parole du Département d'Etat, Heather Nauert.

Pressée par les journalistes qui lui demandaient si on pouvait dire que les Etats-Unis avaient la preuve que le régime d'Assad avait mené l'attaque, elle a répondu : «Oui». Le département d'Etat affirme en outre poursuivre ses recherches pour déterminer les composants chimiques qui ont été utilisés lors de cette attaque.

Des preuves aussi côté français

Jeudi, Emanuel Macron avait déclaré, sur TF1 : «Des armes chimiques ont été utilisées (...) au moins du chlore (...) par Bachar Al-Assad». «Nous avons des preuves», avait-il affirmé.

Selon les informations du service monde de franceinfo, le gouvernement français a recueilli plusieurs témoignages de médecins indépendants pour arriver à ces conclusions.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles