R. Lee Ermey, l'acteur qui incarnait le marine de Full Metal Jacket, est décédé

R. Lee Ermey, connu pour son rôle de redoutable sergent dans «Full Metal Jacket», est décédé à 74 ans [Capture Youtube]

Il a interprété l'une des scènes les plus marquantes du cinéma des années 1980 : R. Lee Ermey, le sergent Hartman du film culte Full Metal Jacket, de Stanley Kubrick, est décédé à 74 ans.

Son agent, Bill Rogin, a annoncé la nouvelle de son décès, dimanche, précisant que l'acteur avait succombé à des complications d'une pneumonie.

«Chef ! oui, chef !» : Ronald Lee Ermey avait brillé par sa performance inoubliable de sergent instructeur brutal et sadique dans le long-métrage «Full Metal Jacket», sorti en 1987.

Dans la première partie du film, centrée sur l'entrainement de jeunes recrues pour la guerre du Vietnam dans les années 1960, son flot d'insultes et ses techniques de formation étaient devenues cultes. Une composition authentique qui symbolise, dès la première scène, ce film. 

Sa performance, plus vraie que nature, lui avait valu une nomination aux Goldens Globes, pour la catégorie meilleur acteur dans un second rôle en 1988, au côté de Sean Connery. Mais c'est ce dernier qui avait ensuite remporté la récompense pour son rôle dans Les Incorruptibles, de Brian de Palma. 

La scène d'origine a donné lieu à de multiples hommages et détournements au fil du temps. L'un d'eux, particulièrement savoureux, figure dans le film "Fantômes contre fantômes", de Robert Zemeckis. On y voit R. Lee Ermey reprendre son meilleur rôle dans un… cimetière, où le sergent Spook mène à la baguette les autres spectres.

Ermey, natif du Kansas, est un ancien militaire du corps des marines. Il a notamment servi pendant quatorze mois au Vietnam avant de devenir sergent d'état-major.

Retraitée, il avait d'abord été recruté sur le plateau d'Apocalypse Now, en 1979, comme consultant pour Francis Ford Coppola. Il avait finalement fait une apparition dans le long-métrage dans le rôle d'un pilote d'hélicoptère. 

Il intègre également l'équipe de Stanley Kubrick comme conseiller technique, avant d'être repéré par le réalisateur pour son authentique franc-parler militaire. Le cinéaste américain confiera, après la sortie du film, qu'un grand nombre des célèbres tirades du sergent ont été écrites par le vétéran ou improvisées sur le tournage. 

Pendant quarante ans, Lee Ermey multiplie les seconds rôles à la télévision et au cinéma, dans plus d'une soixantaine de films. Il prêtera également sa voix à l'une des célèbres jouets - l'un des soldats en plastique - de la série d'animation Pixar, Toy Story. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles