Le site PornHub accepte désormais la cryptomonnaie Verge

La cryptomonnaie Verge est acceptée depuis le 17 avril sur PornHub. [Archives AFP].

Depuis le mardi 17 avril, la célèbre plate-forme de vidéos pornographiques PornHub va permettre à ses utilisateurs d'utiliser la cryptomonnaie Verge pour payer certains de ses contenus. 

L'usage de cette monnaie électronique est ainsi restreint à PornHub Premium, seule zone payante du site, ainsi qu'à une plateforme de vidéo à la demande prévue à la mi-mai, précise BFM Business.

Nutaku et Brazzers, deux autres sites du groupe MindGeek, devraient, eux aussi, bientôt accepter des Verge. 

Comme toutes les cryptomonnaies, la Verge est une monnaie numérique chiffrée et infalsifiable et son cours ne dépend d'aucune banque ni d'aucun gouvernement.

Une protection des données garantie

Son principal avantage réside dans le fait qu'elle garantit la sécurité et l'anonymat des données de ses utilisateurs, des facteurs importants quand il s'agit de ressources de ce genre et qui trouve une résonnance bien particulière en pleine affaire Cambridge Analytica.

La Verge, en revanche, ne peut être achetée qu'en Bitcoin ou en Ether, deux autres cryptomonnaies, et non depuis un compte bancaire classique.

«L'histoire a prouvé que l'industrie du divertissement pour adultes jouait un rôle crucial dans l'adoption des technologies innovantes. Nous avons vu cela dans le cas des VHS, du Beta Max, du paiement par carte de crédit et plus récemment des lunettes de réalité virtuelle. Nous attendons à court terme une adoption massive des cryptomonnaies et du blockchain», a déclaré le vice-président de PornHub, Corey Price.

PornHub, le site-roi du porno en ligne

Lancé en 2007, PornHub fait aujourd'hui figure de pilier parmi tous les sites pornographiques.

Dix ans plus tard les chiffres ont en effet de quoi donner le vertige. En 2017, PornHub a ainsi comptabilisé plus de 28,5 milliards de visites, soit environ 81 millions de visites chaque jour.

Le site a également totalisé plus de 25 milliards de recherches sur la période, soit environ 50.000 recherches par minute et près de huit cents par seconde.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles