La justice mexicaine interdit la vente de la Barbie Frida Kahlo

La famille Kahlo entend interdire la vente de la poupée aux Etats-Unis. [Capture d'écran CNEWS]

Ce jeudi 19 avril, un juge mexicain a interdit au groupe Mattel de commercialiser une poupée Barbie à l'effigie de l'artiste Frida Kahlo dans son pays natal. Sa famille reprochait à la firme américaine d'utiliser illégalement son image. 

La poupée Barbie Frida Kahlo fait partie de la collection «Inspiring Women» de la firme américaine, dévoilée en mars. La marque et ses distributeurs doivent désormais s'abstenir de «tout acte tendant à utiliser la marque, l'image ou l'œuvre de Frida Kahlo». La famille de cette dernière, qui estime détenir les droits de l'artiste, entend engager une procédure similaire aux Etats-Unis

Mattel a fait appel de cette décision, arguant que le jouet a été créé en collaboration avec la «Frida Kahlo Corporation» basée à Miami, qui détient «les droits liés au nom et à l'identité» de la peintre. 

Le visage de Frida Kahlo, connue pour être l'une des plus grandes artistes de XXème siècle et reconnaissable à son célèbre monosourcil, a été utilisé par de nombreuses marques ces dernières années, notamment pour des articles de mode ou des boissons alcoolisées. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles