L'auteur de l'attaque de Toronto visait-il les femmes ?

Les victimes de l'attaque sont «majoritairement des femmes». [GEOFF ROBINS / AFP]

Le conducteur de la camionnette, qui a tué dix piétons lors de sa course folle dans le centre de Toronto, semblait nourrir une haine des femmes. La piste est étudiée par les forces de l’ordre.

Les victimes «sont majoritairement des femmes», a ainsi précisé l’enquêteur Graham Gibson, lors d’une conférence de presse.

Surtout, Alek Minassian avait posté un message suspect sur son compte Facebook, quelques minutes avant l’attaque. «La rébellion Incel a déjà commencé ! Nous allons renverser les Chads et les Stacys ! Tous saluent le Suprême Gentleman Elliot Rodger», avait-il ainsi écrit, cité par la presse canadienne.

Groupes d'hommes «involontairement célibataires»

Le terme «Incel» renvoie aux groupes d’hommes «involontairement célibataires», qui nourrissent un mépris, voire une haine, des femmes, qu'ils jugent responsables de leur insatisfaction sexuelle. Le terme «Stacys» désigne les femmes qui rejettent les «Incels» tandis que les «Chads» sont les hommes qui parviennent à séduire les femmes.

Enfin, le «Suprême Gentleman Elliot Rodger» est l’auteur de la tuerie d’Isla Vista, aux Etats-Unis, qui avait fait six morts et une dizaine de blessés en 2014. Cette attaque avait été motivée par la haine des femmes, exprimée par Elliot Rodger.

Alex Minassian, qui ne s’est pas expliqué sur son geste, a été inculpé mardi de 10 meurtres avec préméditation.

À suivre aussi

Insolite Vidéo : un étrange cri dans une forêt canadienne affole la Toile
Thierry Henry s'est engagé deux ans avec la franchise canadienne.
Football Thierry Henry nommé entraîneur de l'Impact de Montréal (MLS)
Le toit de la vielle dame était endommagé, elle n'avait pas les moyens de faire des travaux.
Histoire du jour Un charpentier au grand coeur met au point un stratagème pour aider une grand-mère

Ailleurs sur le web

Derniers articles