Le bikini a été interdit au Turkménistan

Les importations de vernis à ongles, de cheveux colorés et de bijoux en or auraient déjà été interdites en Turkménistan[MAXIM SHEMETOV / POOL / AFP]

Le président du Turkménistan Gourbangouly Berdymoukhamedov a instauré une nouvelle règle étonnante dans le pays. Cette fois-ci c'est le bikini qui est dans le viseur de l'autocrate.

Le dirigeant a en effet interdit l'importation des maillots de bain deux pièces depuis quelques semaines dans le pays d'Asie centrale, rapporte le journal Ouest France.

Le gouvernement a jugé ces tenues «contraires aux règles morales turkmènes», selon des sources officielles anonymes citées par le site de la radio américaine Radio Free Europe/Radio Liberty (RFE/RL).

D’après le journal Chroniques du Turkménistan, repris par Ouest France, les importations de vernis à ongles, de cheveux colorés et de bijoux en or ont déjà été interdites dans l'Etat.

En janvier dernier, Gourbangouly Berdymoukhamedov avait déjà interdit les voitures de couleur noire en demandant à ceux qui en possédaient de repeindre leur véhicule dans une couleur claire. Ces derniers se seraient vu menacer de se faire retirer leurs voitures en cas de désobéissance.

Il aurait, de la même manière que pour les bikinis, instauré cette règle sans en faire l'annonce officielle et sans l'inscrire dans la loi turkmène. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles