Des scientifiques maintiennent en vie des cerveaux de cochons hors de leur corps

L'étude des chercheurs a porté sur près de 100 cerveaux de cochons non conscients [Tobias SCHWARZ / AFP]

Des chercheurs américains ont réussi à garder en vie des cerveaux de cochons hors de leurs corps pendant 36 heures. 

Si les scientifiques, menés par le neuroscientifique de l'université de Yale Nenad Sestan, ont affirmé que les cerveaux n'étaient pas conscients, ils ont ajouté que cet exploit pourrait aider les chercheurs à approcher un peu plus le fonctionnement du cerveau, et aider les recherches sur des traitements expérimentaux pour le cancer ou des maladies neurologiques. 

L'étude, dont le Guardian s'est fait l'écho, a porté sur près de 100 cerveaux de cochons, récupérés auprès des abattoirs. Les chercheurs ont ensuite utilisé un système sophistiqué nommé BrainEx pour garder les cellules en vie, en faisant circuler dans les organes un fluide riche en oxygène

Ce n'est pas la première fois que le cerveau d'un animal est tenu en vie hors de son corps : cette prouesse scientifique avait déjà été atteinte sur des cochons d'Inde dans les années 1990. 

Cette découverte, révélée par le MIT Technology Review, a suscité des réactions mitigées. Pour des chercheurs spécialisés dans l'étude du cerveau, un organe au fonctionnement encore mystérieux, cette piste permettrait de mieux analyser les connexions entre les cellules et l'élaboration d'un «atlas cérébral».

En revanche, des voix s'élèvent au sein de la communauté scientifique pour dénoncer une avancée contraire à l'éthique , d'autant plus qu'elle serait, selon plusieurs experts,  impossible à reproduire chez l'être humain. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles