Site web France.com «volé» : un entrepreneur poursuit la France

Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, est également poursuivi par l'entrepreneur franco-américain.[KHALED DESOUKI / AFP]

Un imbroglio juridique surprenant. Jean-Noël Frydman, un homme d'affaires franco-américain a porté plainte contre la France, le Quai d'Orsay et le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, le 19 avril dernier auprès d'un tribunal de Virginie, aux Etats-Unis.

La raison ? L'Hexagone lui a repris le nom de domaine France.com qu'il avait déposé dès 1994 ... Pour Jean-Noël Frydman, il s'agit donc de cybersquatting.

Le site Ars Technica explique que le nom a été transféré illégalement le 12 mars dernier, sans que son propriétaire initial n'en soit informé.

Désormais, son site web est redirigé à l'adresse France.fr.

«Cela peut arriver à n'importe qui»

L'histoire remonte à l'année 2015, quand le Quai d'Orsay exige de récupérer le nom de domaine, qui a alors pour dessein de renseigner les touristes sur les activités culturelles de l'Hexagone.

En septembre 2017, la Cour d'appel de Paris lui donne raison, actant que le nom de domaine constitue une violation au droit français des marques.

C'est le début d'un combat juridique pour Jean-Noël Frydman.

«Je n'ai jamais été traité de la sorte par aucune entreprise dans le monde entier. Si cela m'est arrivé à moi, cela peut se produire pour n'importe qui», veut-il ainsi alerter.

Affaire à suivre donc...

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles