Une bibliothèque universitaire évacuée à cause d'un durian

Le durian est un fruit très populaire en Asie du Sud-Est, malgré sa mauvaise odeur. Le durian est un fruit très populaire en Asie du Sud-Est, malgré sa mauvaise odeur. [Nicholas YEO / AFP]

La police a évacué, samedi 27 avril, 500 étudiants de l'université de Melbourne, en Australie, craignant une fuite de gaz. 

Les pompiers avaient été dépêchés sur place après le signalement d'une odeur suspecte dans l'une des bibliothèques de l'université. Les effluves pestilentielles qui se propageaient dans le bâtiment leur ont immédiatement fait craindre un risque chimique, les poussant à faire sortir les occupants au plus vite.

Mais après des recherches approfondies, ils n'ont découvert aucune fuite. L'odeur provenait en réalité d'un durian, un fruit populaire en Asie du Sud-Est, en train de pourrir derrière une armoire, où il avait été abandonné. La puanteur s'était répandue dans la bibliothèque à cause de l'air conditionné. 

Réputé pour sa mauvaise odeur, le durian est interdit dans de nombreux lieux publics en Asie, par exemple dans le métro de Singapour. Ce dernier incident pourrait désormais le faire apparaître dans le règlement intérieur des universités australiennes. 

Malgré son odeur repoussante et son aspect décourageant (il est couvert d'épines si tranchantes que les agriculteurs qui le cultivent portent des casques), la pulpe sucrée de ce fruit le plus puant au monde est l'un des ingrédients essentiels de nombreux desserts asiatiques. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles