Une banque australienne perd les données de 20 millions de clients

L’information tombe au plus mauvais moment pour la banque, déjà empêtrée dans un scandale de grande ampleur.[WILLIAM WEST / AFP]

La Commonwealth Bank of Australia, la plus grande banque d’Australie, a reconnu avoir perdu les données financières de vingt millions de clients.

Les noms, adresses, numéros de comptes et relevés de ces clients, sur la période allant de 2010 à 2016 figuraient sur deux bandes magnétiques, qui ont disparu. Ces bandes auraient dû en effet être détruites en toute sécurité par une entreprise sous-traitante. Mais la banque n’a jamais reçu de confirmation de destruction.

Dans un communiqué, la Commonwealth Bank of Australia a assuré que la perte de ces données ne représentait pas un risque pour les clients concernés, les informations sensibles codes PIN, mots de passe…) ne figurant pas sur ces bandes.

Reste que l’information tombe au plus mauvais moment pour la banque, déjà empêtrée dans un scandale de grande ampleur.

A la suite de l’ouverture d’une enquête publique sur certaines pratiques bancaires, la Commonwealth Bank of Australia a reconnu en avril dernier avoir perçu des frais et facturé des services à des clients dont elle savait pourtant qu’ils étaient décédés. Pour un de ces cas, un conseiller avait perçu des frais mensuels jusqu’en 2015 alors que son client était décédé depuis 2004.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles