Après une violente éruption volcanique, un séisme de magnitude 6,9 frappe Hawaï

Quelques heures après l'éruption du volcan Kilauea, un séisme de magnitude 6,9 a frappé Hawaï ce vendredi 4 mai. 

Le séisme s'est produit à 12h32 (soit samedi, à 00h32 en France) à cinq kilomètres de profondeur, et à seize kilomètres au Sud-Est de Leilani Estates, l'un des comtés où plusieurs centaines de personnes avaient déjà été évacuées pour échapper aux coulées de lave. 

Selon l'agence américaine de géologie et de sismologie (USCG) le tremblement de terre s'est produit «quasiment exactement au même endroit que le séisme mortel de 1975, d'une magnitude de 7,1», qui avait fait deux morts et vingt-huit blessés. Aucune victime n'est à déplorer après cette récente secousse, mais des dizaines de bâtiments ont été détruits. 

Depuis quelques jours, l'île d'Hawaï, la plus grande des Etats-Unis, est victime d'une succession de catastrophes naturelles : ce jeudi, le volcan Kilauea était entré en éruption après un séisme, inondant les alentours de lave incandescente, et dégageant d'importantes quantités de dioxyde de soufre, un gaz toxique. Plusieurs répliques violentes, dont un séisme de magnitude 5,7, avaient suivi. 

Les autorités hawaïennes ont prévenu les habitants que l'activité sismique allait se poursuivre. David Ige, gouverneur d'Hawaï, a quant à lui décrété l'état d'urgence pour débloquer des moyens supplémentaires. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles