Irak : l'homme qui avait jeté ses chaussures sur Bush est candidat aux législatives

Mountazer al-Zaïdi avait été condamné à un an de prison pour «agression contre un chef d'Etat en visite officielle»[AHMAD AL-RUBAYE / AFP]

Le journaliste irakien qui avait jeté il y a dix ans ses chaussures contre l'ex-président américain George Bush à Bagdad est candidat aux législatives du 12 mai, sur une liste axée sur la lutte contre la corruption.

«Mon ambition est de jeter tous les politiciens voleurs en prison, de leur faire regretter leurs actes et de leur confisquer tous leurs biens», a ainsi déclaré Mountazer al-Zaïdi, candidat sur la liste «La marche pour les réformes», qui regroupe des partisans du dirigeant chiite populiste Moqtada Sadr et des communistes.

Le 14 décembre 2008, cet homme aujourd'hui âgé de 39 ans avait lancé ses chaussures sur George Bush, alors président américain en exercice, lors d'une conférence de presse, en criant : «Chien, c'est le baiser d'adieu du peuple irakien».

«Je ne regrette pas mon acte»

Condamné à un an de prison pour «agression contre un chef d’Etat en visite officielle», l’homme avait finalement été libéré après neuf mois pour bonne conduite. Son geste l’avait rendu célèbre, et craignant pour sa vie, il s’était réfugié au Liban, où il vit depuis.

«Je ne regrette pas mon acte, au contraire ce que je regrette c'est de n'avoir pas eu à ce moment-là une autre paire de chaussures», a-t-il déclaré auprès de l'AFP.

Mountazer al-Zaïdi n’a que peu de chances de rentrer au Parlement. De fait, il est placé à la 95e place sur 138 sur la liste «La marche pour les réformes». Un choix qu’il assume, revendiquant «une liste indépendante qui veut casser les reins au confessionnalisme».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles