La Corée du Nord démantèlera son site d'essais atomiques dans 10 jours

La République populaire démocratique de Corée a l'intention de faire exploser les tunnels qui servent aux tests nucléaires[AFP]

La Corée du Nord «prend des mesures techniques» pour démanteler son site d'essais atomiques et invitera la presse étrangère à une cérémonie de lancement du processus entre les 23 et 25 mai prochain, selon l'agence d'Etat KCNA.

L'agence cite ainsi un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

La République populaire démocratique de Corée a l'intention de faire exploser les tunnels qui servent aux tests nucléaires. Les accès à ces tunnels seront par ailleurs totalement obstrués et l'ensemble des structures d'observation ainsi que les instituts de recherches seront détruits.

Lors d'un sommet intercoréen historique qui s'était tenu le 27 avril, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un avait proposé à Séoul de fermer en mai son unique site connu d'essais nucléaires, Punggye-ri, une installation secrète située à proximité de la frontière avec la Chine.

Ce site souterrain a été le théâtre des six essais nucléaires conduits par Pyongyang, dont le dernier en date remonte à septembre. Certains experts ont jugé qu'il s'agissait d'une concession de façade, car le site pourrait être inutilisable en raison du «syndrome de la montagne fatiguée». A en croire plusieurs sismologues chinois cités en avril sur le site de l'Université de science et technologie de Chine, le dernier essai a provoqué un effondrement de roches à l'intérieur de la montagne.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles