Nouvel attentat suicide en Indonésie

Le bilan provisoire fait état d'une victime parmi les policiers. [JUNI KRISWANTO / AFP]

Déjà endeuillée par une série d'attentats contre des églises, la ville de Surabaya en Indonésie a été le théâtre d'une nouvelle attaque ce lundi 14 mai, visant cette fois un commissariat de police. 

Plusieurs kamikazes à moto se sont fait exploser au niveau d'un point de contrôle du commissariat, faisant au moins une victime parmi les policiers. Selon un porte-parole des forces de l'ordre, quatre assaillants sont morts et une fillette de 8 ans, qui était avec eux, a survécu. 

«Il s'agit d'un acte lâche, indigne et inhumain. Il n'y aura pas de compromis dans les mesures entreprises sur le terrain pour lutter contre le terrorisme», a souligné le président indonésien Joko Widodo. 

Cette attaque est survenue quelques heures après trois attentats suicides menés contre des églises de Surabaya. Quatorze personnes ont été tuées dans ces attaques revendiquées par Daesh

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles