Ces anonymes choisis pour assister au mariage royal

Le mariage princier ne sera pas si select puisque 1200 anonymes ont été invités par la famille royale[TOBY MELVILLE / POOL / AFP]

Le mariage princier ne sera pas si select, puisque 1200 anonymes ont été invités par la famille royale à la cérémonie, qui se déroulera au château de Windsor.

Choisis par les lords-lieutenants, les représentants de la reine Elizabeth II dans chaque comté, ce sont des citoyens britanniques, aux âges et aux profils variés, qui vont assister au mariage princier. Leurs invitations ont été approuvées par le palais. «Nous pourrons voir l’arrivée du couple et de ses invités, la sortie des mariés et leur départ dans le carrosse royal», a confié, Rosie Ginday, une heureuse élue, à Franceinfo.

Sélectionnés pour leur engagement dans leur communauté, ces «membres du public» seront aux premières loges. Ils verront la cérémonie depuis l’extérieur de la chapelle Saint-Georges, l’arrivée de la famille royale et la sortie des mariés.

«J’ai cru que c’était une blague !», confie Kimberley au micro d’Europe 1. «Ça ne peut pas être vrai, pourquoi moi ? Et puis après, j’ai réalisé à quel point c’est fantastique que mon travail associatif ait été reconnu, ça me submerge d’émotion» Son projet ? Rénover une ancienne gare de leur ville de Carlisle, dans le Nord de l’Angleterre, et la transformer en espace de vie communautaire et artistique. 

Amy Wright, 26 ans est aussi «très fière d’avoir été choisie». La femme aide des jeunes entre 16 et 25 ans à trouver du travail en leur fournissant une formation, dans son café, The Usual Place, à Dumfries dans le sud de l’Ecosse. Elle retrouvera également Tessa Hince et Hayley Ash, 32 ans. Toutes les deux offrent des repas de fêtes à ceux qui sont seuls pour Noël.

«Je suis sur un nuage», confie Julie-Ann Coll, 35 ans, au Irish Times. La jeune femme a créé un groupe de soutien après avoir perdu son fils, Mark, en 2004, alors qu’il n’avait que 22 semaines. Avec sa mère, Catherine Cooke, 53 ans, elles viennent de Londonderry, en Irlande du Nord, pour assister aux festivités. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles