Meghan Markle ne serait pas la première métisse de la famille royale britannique

D'après certains historiens, la reine Charlotte (1761-1818) était d'ascendance africaine. [Chris Jackson / POOL / AFP]

Le mariage du prince Harry avec l'actrice Meghan Markle, d'origine afro-américaine du côté maternel, semble être un événement inédit au sein de la famille royale britannique. Mais l'actrice américaine ne serait pas la première métisse à faire son entrée dans cette dynastie. 

En effet, comme l'attestent de nombreux historiens, Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, qui a épousé le roi George III en 1761, était également d'ascendance africaine.

charlotte_of_mecklenburg-strelitz_by_thomas_frye.jpgPortrait de Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, de Thomas Frye (1762)

D'après l'historien Mario De Valdes y Cocom, interrogé par le Washington Post, la reine Charlotte, fille du duc Charles Ier de Mecklembourg-Strelitz, prince de Mirow, et de la princesse de Schwarzbourg-Sondernshausen, était la descendante directe d'Alphonse III, roi du Portugal, et de sa concubine Madragana Ben Aloandro Ben Aloandro, originaire d'Afrique. 

«Son ascendance est très importante»

Si l'historien bélizéen s'est penché sur la généalogie de cette reine d'Angleterre, ce dernier estime également que certains témoignages des contemporains confirment son hypothèse. Comme le rapporte le quotidien américain, Mario de Valdes met ainsi en avant le fait que Christian Friedrich Stockmar, médecin de la famille royale, qualifiait la reine de «mulâtresse». 

Selon l'historien, la généalogie de la reine Charlotte doit être connue de tous : la ville de Charlottesville (connue pour ses nombreux affrontements entre suprémacistes blancs et militants anti-racistes) «est nommée d'après cette reine. Son ascendance est très importante», a-t-il affirmé au Washington Post.  

Interrogé par The Globe à ce propos, Buckingham Palace a éludé la question, arguant que «cela appartient à l'histoire». «Nous avons des sujets de discussions plus importants», ont-ils ajouté.

La reine Charlotte eut quinze enfants avec le souverain britannique, dont les rois George IV, Guillaume IV et Ernest-Auguste Ier, père de la reine Victoria. Elle est ainsi l'arrière-arrière-arrière-arrière-grand-mère de l'actuelle reine du Royaume-Uni, Elisabeth II. Elle fut enterrée en la chapelle Saint-George, où le prince Harry et Meghan se sont mariés. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles