Des associations de parents demandent la fermeture de Facebook Messenger Kids

L'application classique de Facebook est théoriquement interdite aux moins de 13 ans.[Oli SCARFF / AFP]

Des associations de parents demandent la fermeture de Facebook Messenger Kids, une application de messagerie pour les moins de 13 ans.

La pétition demandant à Mark Zuckerberg de retirer l'application a déjà recueilli plus de 21.000 signatures de parents, d'instituteurs ou encore de professionnels de santé, rapporte The Guardian

Campaign for Commercial Free Childhood (CCFC) et MomsRising demandent au fondateur de Facebook d'utiliser «son énorme influence pour promouvoir le bien-être des enfants».

«S'il vous plaît ne ciblez pas les enfants, écrivent les deux associations dans leur communiqué. Les études montrent que l'usage excessif des réseaux sociaux est déjà néfaste pour les adolescents.» «Les plus jeunes sont encore moins armés pour (...) lutter contre le pouvoir addictif des réseaux sociaux», poursuit le communiqué.

Facebook s'attaque aux moins de 13 ans

Facebook Messenger Kids a été lancé en décembre dernier pour séduire un public qui normalement ne peut pas utiliser Facebook, l'application étant théoriquement interdite aux moins de 13 ans. L'entreprise promet que ce sont les parents qui ont la main sur Messenger Kids.

En effet, un enfant ne peut pas créer son propre profil. Il faut que l'un des parents utilise son propre profil Facebook et qu'il soit ami sur le réseau social avec l'un des parents du camarade de leur enfant. Problème, l'application est compatible avec Messenger classique, ce qui permet de dialoguer potentiellement avec un adulte.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles