Une prof d'Anglais corrige une lettre de Trump et la renvoie à la Maison Blanche

Donald Trump s'est fait reprendre sur la grammaire.[NICHOLAS KAMM / AFP]

Une leçon d'Anglais pour le président des Etats-Unis. Une professeure d'Anglais à la retraite a corrigé une lettre signée par Donald Trump, avant de la renvoyer à la Maison Blanche.

Yvonne Mason, 61 ans, avait auparavant envoyé une lettre au président Trump pour lui demander de venir rendre visite aux membres de la famille d'une victime de la fusillade survenue dans une lycée de Floride en février. 

La Maison Blanche a répondu par une autre lettre, signée par Donald Trump. Mais comme l'a rapporté Yvonne Mason, celle-ci était truffée de fautes de grammaire. L'enseignante s'est donc empressée de les corriger, avant de publier la version corrigée de la lettre sur Facebook.

mason.jpg

« Une lettre très mal écrite »

Elle n'a pu s'empêcher d'écrire en en-tête : « avez-vous déja essayé le correcteur automatique ? ». « C'était une lettre très mal écrite, a expliqué Yvonne Mason au New York Times. Je ne supporte pas quand c'est mal écrit. Si quelqu'un est capable de faire mieux, il doit faire mieux. »

L'enseignante à la retraite est d'autant plus remontée contre la lettre que celle-ci se contentait de rappeler les actions du gouvernement suite à la fusillade, sans répondre à l'invitation faite à Donald Trump

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles