Attaque à Liège : ce que l'on sait de l'assaillant

Après l'attaque de Liège qui a fait trois morts mardi matin, les informations concernant l'auteur des faits filtrent au compte-gouttes dans la presse belge. Mercredi soir, l'attaque a été revendiquée par Daesh précisant que l'homme était bien l'un de ses «soldats».

Selon les informations du Soir, l'homme aurait été identifié par les services de police. Il s'agit de Benjamin Herman, un trentenaire originaire de Rochefort dans la province de Namur. Connu des services de police pour des faits de droit commun (vol qualifié, coups et blessures, trafic de stupéfiants...), il avait bénéficié ce lundi d'une permission de sortie de quelques heures pour préparer sa réinsertion.

Fiché pour radicalisation

Selon une source proche de l'enquête, l'assaillant était également fiché pour radicalisation après avoir noué des contacts en prison avec des islamistes. 

Les circonstances du drame, survenu lors d'un contrôle d'identité de routine, se précisent aussi. Le tueur a dans un premier temps agressé au couteau deux policières. Puis, il se serait emparé de l'arme de l'un des deux agents pour les abattre.

L'assaillant a ensuite tué le passager d'un véhicule puis pris en otage une femme à l'intérieur d'un lycée dont les abords ont vite été bouclés par la police belge. Il en serait sorti en tirant sur les forces de l'ordre avant d'être abattu.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles