Harcèlement : L'avocat de Morgan Freeman demande à CNN de retirer ses accusations

L'acteur se dit dévasté. [FREDERIC J. BROWN / AFP]

L'avocat de Morgan Freeman, Robert Schwartz, a demandé, mardi 29 mai, dans une lettre à CNN, le retrait de son enquête accusant l'acteur de harcèlement sexuel. La chaîne d'information a refusé.

Dans cette lettre, également reçue par l'AFP, Robert Schwartz décrit l'article comme emprunt de « volonté de nuire, d'erreurs, (...) d'absence de contrôle éditorial et de mauvaises pratiques journalistiques ».

Une enquête de CNN datée de la semaine dernière révélait que huit femmes accusaient Morgan Freeman de harcèlement sexuel ou de comportements inapproprié. L’enquête indique également que huit autres femmes affirment avoir été témoins des faits.

L'article citait notamment de manière anonyme une assistante de production sur le tournage de « Braquage à l'ancienne » en 2015, à qui le comédien aurait massé le bas du dos sans son consentement et aurait tenté de soulever sa jupe, lui demandant si elle portait des sous-vêtements.

Les excuses de Morgan Freeman

Morgan Freeman avait présenté des excuses jeudi après des accusations de harcèlement sexuel par huit femmes, tout en assurant n’avoir «jamais agressé aucune femme».

«Quiconque me connaît ou a travaillé avec moi sait que je ne suis pas quelqu'un qui intentionnellement voudrait vexer ou mettre quelqu'un mal à l'aise. Je m'excuse envers quiconque s'est senti mal à l'aise ou non respectée. Ce n'a jamais été mon intention», a tout d’abord déclaré le comédien dans un message délivré aux médias ce jeudi 24 mai.

Dans un communiqué publié ce samedi 26 mai, l’acteur oscarisé, qui se dit «dévasté» à l’idée que «quatre-vingts années risquent d’être ruinées en un clin d’œil» s’est de nouveau exprimé, assurant que cette affaire n’avait rien en commun avec les «horribles affaires de violences sexuelles» qui rythment l’actualité depuis plusieurs mois.

«Jamais je n’ai créé d’environnement de travail dangereux», martèle ainsi Morgan Freeman. «Je n’ai jamais agressé aucune femme. Je n’ai jamais offert de travail ou de promotion en échange d’un acte sexuel. Toutes les déclarations laissant croire que j’ai pu faire cela sont complètement fausses», ajoute-t-il.

De «l'humour déplacé»

L’acteur invoque ce qu’il considère être «des compliments ou de l’humour déplacés». Il reconnait ainsi «le besoin de mettre les femmes – et les hommes – à l’aise autour de moi et de les faire se sentir appréciés».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles