Corée du Nord : Bientôt un fast-food à Pyongyang ?

[FRANCOIS GUILLOT / AFP]

Kim Jong-un envisagerait d'installer un fast-food à Pyongchang dans le cadre de l'amélioration des relations avec Washington, d'après un rapport de la CIA.

Les Etats-Unis et la Corée du Sud devraient proposer plusieurs contreparties à la Corée du Nord contre son désarmement nucléaire, dont des aides en matière d'infrastructures et d'agriculture. Interrogés par NBC News, trois responsables de la CIA ont expliqué que la Corée du Nord serait, tout de même, toujours réticente à abandonner sa quête de l'arme atomique, alors que le sommet entre Pyongchang et Washington se fait encore attendre.  

Mais Kim Jong-un serait prêt à faire plusieurs concessions, dont l'ouverture d'un fast-food occidental à Pyongchang. Selon la CIA, le leader nord-coréen serait prêt à adopter la «diplomatie du burger» en hommage aux préférences alimentaires de Donald Trump.  «On devrait manger des hamburgers autour d'une table de conférence, et on devrait négocier de meilleurs accords avec la Chine et d'autres, dont la Corée du Nord, en oubliant les dîners d'État», avait notamment déclaré le président américain en juin 2016.

«Kim souhaite faire un geste pacifique envers le président américain dont l'amour pour les hamburgers est bien connu», selon les responsables de l'agence de renseignements américains, cité par NBC News.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles