Des crucifix imposés dans tous les bâtiments publics de Bavière

Les crucifix sont désormais obligatoires dans les mairies et musées publics de Bavière.[CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

« Reconnaître une identité » et « l'expression d'une empreinte historique et culturelle » : c'est l'objectif affiché par gouvernement ultra-conservateur au pouvoir en Bavière (Allemagne), qui a rendu obligatoire la présence d'un crucifix dans tous les bâtiments publics du Land.

Depuis le jeudi 31 mai, un décret du ministre-président de Bavière, Markus Söder, impose la présence du symbole du christianisme à l'entrée des musées publics, mairies et autres bâtiments publics. Ce alors que le crucifix était déja obligatoire dans les écoles et tribunaux de la région.

La mesure a suscité une vive polémique, jusque dans les rangs des catholiques modérés. Une pétition a été lancée par les jeunes libéraux de Bavière, qui a réuni plus de 55 000 signatures, alors que l'archevêque de Munich lui-même, Reinhard Marx, a accusé le gouvernement de Markus Söder de « diviser, d'agiter et de monter les gens les uns contre les autres.» « Ce n'est pas à l'Etat de donner son interprétation des symboles religieux », a-t-il estimé, ajoutant que le crucifix était ainsi « instrumentalisé et abusé en tant que symbole d'exclusion. »

Cette mesure semble répondre à des fins politiques. Alors que les élections régionales se tiendront le 14 octobre prochain, Markus Söder pourrait vouloir séduire l'électorat ultra-conservateur, alors que le parti d'extrême droite Afd ne cesse de progresser.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles