Une baleine bleue observée pour la première fois dans la mer Rouge

Après cette apparition dans la mer Rouge, le cétacé a continué sa route vers le Sud, longeant la côte Est de l'Afrique[ERIC FEFERBERG / AFP]

Pour la toute première fois, une baleine bleue a été aperçue dans la mer Rouge, a annoncé le ministère égyptien de l'Environnement ce jeudi 31 mai. 

Le mammifère, considéré comme le plus gros animal vivant, a été observé dans le Golfe d'Aqaba, à l'Est de la péninsule égyptienne du Sinaï. Selon les médias israéliens, il serait aussi passé près de la ville d'Eilat (Israël). «Ce type de baleine n'est pas un prédateur, et ne constitue pas de danger pour les humains [...] mais il est préférable de ne pas s'en approcher», a expliqué le ministère égyptien dans un communiqué. 

Toujours selon le communiqué, le ministre égyptien de l'Environnement Khaled Fahmy aurait donné «des instructions pour l'observation dans la zone protégée de la mer Rouge et du Sud du Sinaï», tandis que des équipes avaient été mobilisées pour «analyser les raisons de son apparition». En effet, comme le rappelle le World Wildlife Foundation (WWF), ce cétacé ne se cantonne pas à une zone précise de la planète, mais a habituellement tendance à migrer vers les eaux froides des pôles pendant les mois d'été. 

Le plus gros animal jamais aperçu dans la mer Rouge 

Selon le site d'information israélien Ynetnews, la baleine bleue en question mesurait environ 20 mètres de long, et est, de ce fait, le plus grand animal jamais observé dans ces eaux. «Ce n'est pas la première fois qu'on observe une baleine dans le Golfe d'Eilat, mais on n'en avait jamais vu une de cette taille», a affirmé le docteur Assaf Zvuloni, biologiste à la réserve marine d'Eilat, au site israélien

Après cette apparition dans la mer Rouge, le cétacé a fait demi-tour pour continuer sa route vers le Sud, longeant la côte Est de l'Afrique. «Il n'y a pas d'immenses quantités de plancton pour se nourrir, et nous l'avons vu partir vers le Sud pour aller chercher de la nourriture ailleurs», a expliqué Yoav Lindman, un doctorant de l'Institut interuniversitaire de sciences marines d'Eilat, à Ynetnews

Pour l'heure, les spécialistes ignorent encore ce qui a poussé cette baleine bleue, qui est une espèce «en danger» d'après la liste rouge mondiale des espèces menacées, à faire un crochet dans les eaux de la mer Rouge. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles