Inde : de violentes intempéries font au moins 18 morts dans le Nord

Le 3 mai, une tempête avait déjà frappé l'Etat de l'Uttar Pradesh, causant de nombreux dégâts matériels [AFP]

Au moins 18 personnes ont succombé vendredi dans le Nord de l'Inde, à la suite de violentes intempéries survenues, notamment dans l'Etat d'Uttar Pradesh.

Au moins seize d'entre elles sont décédées dans cet Etat, à cause de chutes d'arbres et d'effondrements de murs, selon T.P. Gupta, porte-parole des services de gestion des catastrophes de l'Uttar Pradesh. Une autre personne a trouvé la mort dans un orage à New Delhi, une autre encore à Chandigarh, plus au Nord.

Des vents de 100 km/h ont provoqué des effondrements de pylones électriques, de mures et de milliers d'arbres. 

Depuis avril, près de 200 personnes ont péri dans l'Uttar Pradesh, l'Etat le plus peuplé d'Inde, du fait de violentes intempéries. Une centaine d'autres ont trouvé la mort dans des phénomènes climatiques dans le reste du pays. Les orages sont courants durant la saison estivale mais leur intensité et le nombre de morts sont particulièrement élevés cette année.

Les services météorologiques indiens ont prévu de nouveaux orages dans les prochains jours, alors que la température monte avant le Mousson. Le thermomètre a atteint 49,7 degrés vendredi dans le district de Churu dans l'Etat du Rajasthan, selon les services météo privés Skymet. La Mousson est arrivée dans l'Etat du Kerala, au Sud du pays, mardi et devrait amener les températures plus fraîches en remontant vers le Nord, selon les méteorologues.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles