Le prince George visé par un partisan de Daesh

L'homme a appelé à de nombreuses reprises à s'en prendre au prince George, âgé de 4 ans, troisième dans la l'ordre de succession au trône britannique. [RICHARD POHLE / POOL / AFP]

Un homme suspecté d'avoir appelé à attaquer le fils du prince William et de Kate Middleton a avoué les faits. Il risque la prison à vie.

Husnain Rashid, 32 ans, a été arrêté en novembre 2017 par la police britannique, pour actes terroristes et diffusion de propagande terroriste. Jeudi, après huit jours de procès, cet islamiste radicalisé, qui clamait son innocence, a finalement reconnu les faits devant la Crown Court de Woolwich de Londres. 

Parmi les 300.000 messages de propagande qu'il a postés, il a appelé à de nombreuses reprises à s'en prendre au prince George, âgé de 4 ans, troisième dans l'ordre de succession au trône britannique. Le 13 octobre dernier, l'homme avait posté sur Telegram une photo de l'école Thomas's Battersea, où l'enfant a fait son entrée le 7 septembre 2017, superposée à une image de l'héritier et de deux silhouettes de djihadistes. «Même la famille royale ne sera pas épargnée. L'école commence tôt», avait-il écrit, comme le précise le Daily Mail. Un appel à commettre des attaques qui a été pris très au sérieux par la famille royale ainsi que par la police.

PLUSIEURS PROJETS D'ATTAQUEs terroristes

Ce n'était pas le seul projet imaginé par le terroriste avant son arrestation. Il a également été accusé de vouloir réaliser des attentats lors de matchs de football et d'inciter à injecter du poison dans des glaces vendues en supermarché ainsi que dans les fruits et légumes d'épiceries. 

La décision de justice sera rendue le 28 juin. Husnain Rashid encourt une peine de prison à vie. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles