La styliste des stars Kate Spade s’est suicidée

Selon une source proche du dossier, Kate Spade, qui était mariée et avait une fille, a laissé un mot. [Evan Agostini / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

La créatrice de mode Kate Spade, de son vrai nom Katherine Brosnahan, grand nom de la mode américaine, a mis fin à ses jours à l'âge de 55 ans, mardi, à New York.

Une porte-parole de la police new-yorkaise n'a pas précisé les circonstances exactes du suicide. Mais selon une source proche du dossier, Kate Spade, qui était mariée et avait une fille, a laissé un mot.

La présidente du syndicat américain de la mode (CFDA), la créatrice Diane von Furstenberg, et son PDG, Steven Kolb, se sont dit «dévastés» par l'annonce de la mort de la styliste, «un grand talent qui a eu un impact impossible à mesurer sur la mode américaine et sur la façon dont le monde voyait les accessoires américains».

Pour l’actrice et scénariste Lena Dunham, «Kate Spade était plus qu’une designer». Sur Twitter, la créatrice de la série «Girls» a salué une «incontournable de New York». «Merci, Kate, de la part d’une parmi les millions que vous avez rendues belles.»

Un style moderne mais discret

Spécialisée dans l'accessoire, Kate Spade aura surtout marqué par ses sacs dont le style moderne et chic mais non ostentatoire, a été la clef de son succès, ainsi que ses chaussures. 

«Pour beaucoup de femmes, le premier sac Kate Spade, c’était le premier achat d’adulte, le premier sac de designer», a commenté, sur Twitter, Diana Pearl, journaliste du site AdWeek. «C’est déchirant d’apprendre que quelqu’un qui a apporté tant de joie à tant de gens souffrait à ce point», a-t-elle ajouté.

Initialement journaliste au magazine «Mademoiselle», Katherine Brosnahan, avait lancé sa marque en 1993 avec son mari, Andy Spade, cadre dans la publicité, et des investisseurs extérieurs. 

Elle avait ensuite cédé la totalité de ses parts en 2006 et n’était plus associée depuis à la gestion ni à la création au sein de la maison qui portait toujours son nom. Le groupe Kate Spade a présenté mardi ses condoléances aux proches de la créatrice. En 2016, Kate Spade avait lancé, toujours avec son mari, une nouvelle marque, Frances Valentine, centrée elle aussi sur les sacs et les chaussures.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles