Des molécules organiques trouvées sur la planète Mars

Le cratère Gale, où ont été trouvées les molécules organiques. [© Nasa]

Une découverte majeure. La Nasa a annoncé jeudi 7 juin avoir détecté des molécules organiques dans le sol de la planète Mars.

Ces molécules organiques, repérées par le rover Curiosity, sont vieilles de 3,5 milliards d’années et ont été prélevées sur 5 cm de profondeur à la base du mont Sharp, à l’intérieur du cratère Gale.

Si cette découverte constitue une avancée majeure dans l’exploration de Mars, il ne s’agit pas pour autant d’une preuve de vie. «Cette étude montre en détail la découverte de composés organiques complexes et diversifiés dans les sédiments. Cela ne veut pas dire qu’il y a de la vie, mais les composés organiques sont les pierres de construction de la vie», explique Sanjeev Gypta, profession de science de la Terre et co-auteur d’une étude parue dans la revue Science.

«Nous sommes sur la bonne voie»

Outre ces molécules organiques, le rover Curiosity, arrivée sur la planète rouge en 2012, a également découvert des preuves de variations saisonnières dans les émanations de méthane, indiquant que la source de ce gaz - qui est souvent le signe d'activités biologiques - vient de la planète elle-même. Le méthane pourrait être stocké dans des plaques de glace sous la surface.

Sur Twitter, la Nasa s’est réjouie de ces nouvelles. «Les signes ne trompent pas… Nous sommes sur la bonne voie» (dans la recherche de vie sur Mars), a-t-elle également noté.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles