La grasse matinée le week-end est bonne pour la santé

Rattraper le manque de sommeil accumulé en semaine, est-ce possible ?[Capture d'écran Youtube / Disney Fr]

Une bonne nouvelle pour les lève tard. Selon une étude suédoise intitulée «La durée de sommeil et la mortalité», qui tord le coup aux stéréotypes, le manque de sommeil accumulé en semaine peut se récupérer le week-end.

En effet, les individus qui dorment quelques heures du lundi au vendredi, mais qui se rattrapent le samedi et le dimanche en dormant beaucoup, ne voient pas leur espérance de vie impactée.

Le facteur de risque de mortalité est similaire aux sujets qui dorment de manière régulière.

via GIPHY

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs du Stress Research Institute de la faculté de Stockholm, ont suivi plus de 38 000 adultes sur une période de treize ans, en analysant à la fois le genre, le niveau d'étdes et la situation professionnelle, l'IMC, les maladies graves, l'utilisation de somnifères, l'activité physique, la consommation d'alcool et de tabac.

«L'hypothèse est que le sommeil du week-end est un sommeil de rattrapage», explique Torbjörn Akerstedt, l'un des chercheurs, au Guardian.

Savoir trouver un équilibre

Hormis cette nouveauté, l'enquête suédoise corrobore des assertions connues sur le sommeil depuis longtemps, à savoir que les moins de 65 ans qui dorment moins de cinq heures par nuit, voient leur risque de mort prématurée augmenter de 65%.

Autre versant du problème : les gros dormeurs. Les sujets qui dorment quotidiennement plus de huit heures par nuit perdent 25% d'espérance de vie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles