Ivanka Trump cite un proverbe chinois... laissant les chinois pantois

La référence de la fille de l'actuel président des États-Unis a laissé plus que perplexe les internautes chinois. [SAUL LOEB / AFP]

Un mystère. Les Chinois tentaient en vain de comprendre l'origine d'un «proverbe» attribué à Pékin par Ivanka Trump, la fille du président américain, alors que ce dernier participait à un sommet historique ce mardi 12 juin à Singapour avec Kim Jong-un.

«Le sceptique ne doit pas interrompre celui qui agit - proverbe chinois», a ainsi tweeté Ivanka Trump. Un message partagé plus de 28 000 fois.

Mais, cette référence a laissé particulièrement perplexe les internautes chinois, qui peinaient à trouver la moindre trace du proverbe dans les annales.

Une conseillère mise en boîte

«Notre rédacteur en chef ne trouve pas de quel proverbe il s'agit. A l'aide!», confessait le fil d'information de Sina, la société qui gère le réseau social Weibo, le «twitter chinois».

Dans des milliers de messages, les utilisateurs du site de microblogs ne parvenaient pas à se mettre d'accord sur l'origine même lointaine du proverbe.

Et certains n'hésitaient pas à mettre en boîte la fille du président américain, également conseillère à la Maison Blanche.

«Elle a trouvé ça dans un biscuit surprise chez Panda Express», ironisait par exemple un utilisateur de Weibo, en référence à ces petits gâteaux avec message offerts à la fin du repas dans une célèbre chaîne de restaurants chinois aux Etats-Unis.

Pourtant, Ivanka Trump est plutôt populaire en Chine, pour avoir notamment montré des vidéos de sa fille de six ans récitant un poème en mandarin ou chantant.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles